Edito
Les 4 nouvelles mesures du Ministère de la Santé contre l’obésité infantile
La Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Roselyne BACHELOT, a annoncé le 4 février dernier la mise en œuvre pour 2008 de 4 nouvelles mesures pour lutter contre l’obésité infantile.
Ces quatre mesures concernent :
1- l’organisation de réunions de concertation sur la publicité pour les aliments et les boissons diffusée au cours des programmes télévisés pour les enfants dès la première semaine de mars,
2- la mise en place d’une incitation au retrait des confiseries et des sucreries aux caisses,
3- la promotion de nouvelles recommandations nutrition appliquées par une évolution réglementaire sur la restauration scolaire,
4- l’installation de l’Observatoire de la qualité alimentaire.
Lors de sa conférence de presse, Madame La Ministre a aussi communiqué les résultats de l’étude sur l’impact des messages sanitaires apposés sur les publicités alimentaires. Réalisée à la demande de Mme BACHELOT, cette enquête menée par l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes a montré une bonne reconnaissance des messages et un impact favorable sur les comportements alimentaires. Ces résultats sont encourageants.

Sur le plan national et international, le programme aquitain fait parler de lui !
Au meeting de l’OMS à Berlin : “Meeting on community interventions to improve nutrition and physical activity
Ce meeting s’est tenu les 21 et 22 février derniers à Berlin, à l’initiative du Ministère de la Santé allemand et sous l’égide du Bureau Régional de l’Europe de l’OMS.
Cette rencontre, en lien avec l’élaboration du Second Plan d’Action Européen de l’OMS pour une politique alimentaire et nutritionnelle 2007-2012, a rassemblé de nombreux experts et coordinateurs de projets venus expliquer les politiques nutritionnelles de leurs pays, présenter leurs actions et échanger sur les bonnes pratiques à adopter pour agir sur la nutrition et encourager l’activité physique.
Le Programme aquitain, sélectionné avec 5 autres projets européens (Espagne, France, Allemagne, Islande et Royaumes Unis) à titre d’exemple de bonnes pratiques en matière d’intervention, a bénéficié d’une tribune de 20 minutes pour une présentation orale menée par le Docteur Hélène THIBAULT (ISPED), avec la participation de Martine RUELLO (URCAM), Sylvianne ATCHOARENA (Rectorat) et Marion PORCHERIE (URCAM), également présentes à cette rencontre.
Les échanges nourris durant les présentations se sont poursuivis lors des groupes de discussion déclinés autour de 4 thèmes (conception d’une intervention, suivi et évaluation, mise en oeuvre, rôle des médias et de la communication), qui ont été l’occasion de confronter les expériences des différents pays et discuter des critères définissant les meilleures pratiques à adopter pour ces quatre étapes d’action. Un outil d’évaluation des interventions sur l’obésité a été présenté par l’OMS et une base de données des bonnes pratiques devrait bientôt voir le jour.

Au colloque national « PNNS : la situation nutritionnelle en 2007 » du 12 décembre à Paris
Présente à la table ronde n°3 « surpoids et obésité chez les enfants : évolution récente de la situation » de ce colloque, Hélène THIBAULT a présenté les résultats de stabilisation, voire de diminution, de la prévalence de surpoids sur 3 années consécutives des enfants vus par les médecins et infirmières des centres médico-scolaires de la Ville de Bordeaux en grande section et en CE2.

Numéro 4

mars 2008

Contacts

ISPED
05 57 57 15 17

Dr Hélène Thibault

Webmaster

 

En Aquitaine


Nouveautés 2008
• Lancement de deux enquêtes
L’ISPED relance pour l’année scolaire 2007/2008 deux enquêtes en lien avec le rectorat et les inspections académiques :
1- « Enquête habitudes alimentaires, mode de vie et prévalence de l’obésité en grande section de maternelle »
L’objectif principal de cette étude, réalisée en lien avec les médecins de l’Education Nationale et de la Ville de Bordeaux, est d’établir la prévalence de surpoids et d’obésité chez les enfants de grande section de maternelle (âgés de 6 ans) en Aquitaine pour l’année scolaire 2007/2008.
2- « Enquête collation : Points de vue et pratiques concernant la collation à l’école maternelle en 2007-2008 »
Cette enquête menée auprès des enseignants de maternelle de l’Académie de Bordeaux fait suite à l’enquête réalisée en 2004-2005 sur le même thème. Elle va permettre d’évaluer l’impact des actions mises en place dans le cadre du programme visant à supprimer ou aménager la collation en maternelle.
Pour plus d’information, rendez vous sur le site www.nutritionenfantaquitaine.fr

• Mise en œuvre du projet « Fruit » dans les collèges et lycées d’Aquitaine
Ce projet, mis en place depuis janvier, a pour but d’améliorer et diversifier l’offre alimentaire vendue ou distribuée gratuitement dans les foyers des élèves des établissements du second degré. Cette action est développée dans des établissements « pilotes » au cours de l’année 2007-2008 et dans des établissements « témoins » au cours de l’année 2008-2009. Une évaluation préalable des connaissances et pratiques des élèves a été réalisée en janvier dans les établissements pilotes et témoins de manière à pouvoir ensuite évaluer l’impact de l’action. La réussite de ce projet devra s’appuyer sur le multi-partenariat notamment entre les professionnels de l’Education Nationale, le réseau du CRAES et des CODES, la Mutualité Française et La Ligue contre le cancer, les pilotes des caisses d’Assurance Maladie, l’ISPED mais aussi, les collectivités territoriales qui ont également la possibilité d’agir sur l’offre au niveau de la restauration scolaire.

• Mise en œuvre des actions du volet « nutrition et activité physique »
- Actions de sensibilisation des directeurs d’Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) aux recommandations du PNNS
Les retombées des actions de sensibilisation organisées en 2007 sont positives. L’objectif de ces formations était de diffuser les recommandations du PNNS en termes d’alimentation et d’activités physiques et d’encourager les directeurs à mettre en place dans leurs structures des projets pédagogiques auprès des enfants. Dans les Landes, un travail plus approfondi a été réalisé par le CODES 40 avec les centres d’accueil collectif de mineurs volontaires.
- Une nouvelle plaquette « Bien manger pour bien bouger »
La plaquette « Bien manger pour bien bouger » dont l’objectif est de diffuser les recommandations nutritionnelles pour les enfants et adolescents pratiquant une activité physique ou sportive vient de voir le jour. Cette plaquette accompagnée d’un document pour les encadrants a été élaborée par un groupe de travail composé de médecins du sport (DRDJS, CREPS, CROS, CHU), de diététiciennes, de personnels de l’Education Nationale et autres professionnels (ISPED, FNAIM, ADAPA, REPOP). Ces documents seront diffusés dans les clubs sportifs, les Accueils Collectifs de Mineurs ainsi que dans les établissements scolaires (UNSS, USEP).

Temps fort de l’année 2007
• La rencontre régionale du 27 septembre à Bordeaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Près de chez vous

 

 

En Dordogne
-> Point sur les actions prévues en partenariat avec la CPAM24
Le Conseil Départemental Junior continue ses travaux sur la nutrition. Les jeunes conseillers de la Commission Nutrition ont réalisé un livret de recettes reprenant les recommandations du PNNS et organisent, pour le mois de mai, un repas équilibré pour l'ensemble du Conseil Départemantal Junior.
L’exposition « A table » organisée par la Mairie de Sarlat s’est déroulée du 15 janvier au 15 février dans l’ancien évêché de Sarlat. Ouverte aux élèves du primaire, du secondaire et du lycée en semaine et au public le week-end, cette exposition gratuite et interactive, créée par CAP SCIENCES, a rencontré un grand succès. L’idée était d’initier et de sensibiliser les visiteurs à l’alimentation d’un point de vue scientifique avec notamment une cuisine expérimentale, un laboratoire d’analyse sensorielle et un self-info repas. Deux conférences-débats « Quelle alimentation pour nos enfants ? » ont aussi eu lieu le mois dernier et ont été animées par le Dr PRADEAUX (CH de Périgueux), Magali BAINE et Caroline CARRIERE (ISPED) ainsi que le Dr CHARLOIS (Médecin Education Nationale, Inspection Académique de la Dordogne).

En Gironde
-> Retour sur le projet NUTR’IA de l’Inspection Académique
Le projet de valorisation des actions réalisées grâce à NUTR’IA 33 a permis à une exposition de voir le jour. 17 panneaux illustrant des actions développées depuis la création de NUTR'IA 33 vont circuler dans les établissements ayant participé à l’aventure NUTR’IA 33. Par ailleurs, une évaluation réalisée par Bertrand Vacher (infirmier sur le secteur de Blaye) sur 4 années a permis à l’Inspection Académique d’observer une stabilité du surpoids (14%) et de l’obésité (3%) en CE2. Une bonne partie des élèves en surpoids en CE2 avait retrouvé un poids normal lors du bilan de 6ème. L’étude révèle aussi que la « carte-lettre » est utilisée et facilite la prise en charge mais aussi que pour certains enfants en surpoids, un éloignement des structures sportives et des problèmes financiers peuvent être à l’origine d’une difficulté à pratiquer une activité périscolaire.

-> Les actions de la Ville de Bordeaux
La Mairie de Bordeaux travaille actuellement sur un livret de fiches-recettes destiné aux structures de petite enfance de la ville. Elle propose aussi aux personnes encadrantes des crèches d’acquérir un langage commun, d’harmoniser les pratiques en termes d’alimentation et des actions pédagogiques, en lien avec les recommandations du PNNS. L’analyse des données recueillies par les médecins et infirmières de la Ville de Bordeaux lors des bilans de santé scolaires pour les enfants scolarisés à Bordeaux en grande section de maternelle (plus de 2000 enfants) et en CE2 (plus de 1000 enfants) ont permis de mettre en évidence une diminution significative de la prévalence de surpoids des enfants de grande section et une stabilisation de la prévalence de surpoids pour les enfants de CE2. Ces résultats ont fait l’objet d’une présentation au colloque du PNNS du 12 décembre à Paris ainsi qu’au meeting de l’OMS du 21 février à Berlin, comme énoncé plus haut.

Dans le Lot et Garonne
-> Petite rétrospective sur les actions menées dans le département
La MSA a mis en place des actions nutrition dans un établissement agricole et une maison agricole et rurale (ces actions ont touché près de 220 élèves) ainsi que dans 5 écoles du nord du département (33 ateliers auprès de 217 élèves). Le CODES 47 a mené, dans 5 écoles primaires, des actions pédagogiques associant des ateliers nutritionnels auprès des élèves (445 enfants) à une sensibilisation des enseignants et du personnel de restauration scolaire (19 enseignants, 3 infirmières, 13 membres de la restauration scolaire).
-> Projets 2008
3 collèges du département bénéficieront également d’actions pédagogiques.
Suite à des échanges entre des médecins libéraux du Lot-et-Garonne, l’Inspection Académique et les autres partenaires départementaux du programme, une réflexion est en cours sur la possibilité de mettre en place comme en Gironde, un réseau de prévention et de prise en charge de l’obésité de l’enfant (REPOP) dans ce département.

Dans les Pyrénées Atlantiques
-> Point sur les initiatives de Saint-Jean-de-Luz
La ville de Saint-Jean-de-Luz et certaines communes des alentours vont s'inscrire dans le programme en collaboration avec le service de santé de l'Education Nationale et la CPAM de Bayonne. Un partenariat très élargi va y être développé (PMI, crèches, centres de loisirs, écoles maternelles et primaires, collèges et lycées, associations sportives) pour proposer diverses interventions sur le thème de la nutrition.
-> Point sur les initiatives menées dans le Pays Basque intérieur
Sur le secteur de Saint-Etienne-de-Baigorry et de Saint-Jean-Pied-de-Port, un travail partenarial très élargi incluant les établissements scolaires du public et du privé a été développé afin d’infléchir la prévalence importante observée lors du dépistage infirmier et médical.

-> Point sur les initiatives menées dans le Béarn
Depuis la rentrée 2007, les jeunes élus du Conseil Municipal Junior de Billère travaillent sur un projet « Bien manger, bien bouger » encadrés par le service Prévention de la CPAM Pau - Pyrénées. Scolarisés en classe de CM2, ces conseillers juniors ont restitué dernièrement leurs travaux issus de ces 5 mois de formation auprès de leurs classes et de leurs parents. Leur aventure ne s’arrête pas là ! Depuis le début du mois, ces petits conseillers co-animent avec l’association Lacq Odyssée une exposition interactive sur la nutrition dans leurs écoles.
-> Point sur les actions prévues par le CODES 64 pour 2008
Dans le second degré, les actions pédagogiques se feront dans 2 lycées et une cité scolaire. Dans le premier degré, 6 écoles ont été sélectionnées et 15 enseignants participeront à la formation continue fixée sur 2 jours. Une conférence pour sensibiliser les parents d’élèves est également prévue.

Dans les Landes
-> Point sur les initiatives du département et notamment de la ville de Mont-de-Marsan
Récemment, un partenariat a été créé avec la ville de Mont-de-Marsan autour d’un contrat de cohésion sociale afin de cerner les problèmes de santé dans leur globalité (diagnostic territorial santé confié au CODES 40).
Le département souhaite, à l’initiative des pédiatres hospitaliers de Dax et de Mont-de-Marsan, en lien avec l’Inspection Académique des Landes et les partenaires du programme, mettre en place un réseau de prévention et de prise en charge de l’obésité infantile (REPOP) et lance une enquête auprès des médecins généralistes des Landes sur ce thème.

Les échos du programme aquitain

On a parlé du « Programme Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine » lors :

- du Conseil d'administration du GRSP (Groupement Régionale de Santé Publique) du 22 novembre 2007 à Bordeaux : lors de ce conseil d’administration, Madame RUELLO a exposé le contenu de la Journée Régionale du Programme Aquitain du 27 septembre et rappelé les axes de travail du Programme.


- du Colloque de l'Association pour le Développement de l'épidémiologie en Aquitaine du 12 octobre à Cambo-les-bains : organisé par l'ISPED (Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement), cette rencontre a permis à Mmes THIBAULT, RUELLO, MAURICE TISON (ISPED) et SALORT (Conseil Général de Gironde) de présenter le programme et les données de prévalence de surpoids et de l'obésité du Conseil Général de la Gironde et des centres médico-scolaires de la Ville de Bordeaux.



 

Forum


Mise à jour du site
Pour un meilleur partage des expériences de terrain de chacun d’entre vous, merci de penser à vous adresser au webmaster. Il mettra en ligne vos articles relayant vos actualités départementales.

Le saviez-vous ?
- En moyenne, près de 1300 internautes se connectent chaque mois au site nutritionenfantaquitaine.fr.
- Le site est en passe d’évoluer : un groupe de travail va se constituer dans le courant du 1er semestre 2008 pour redéfinir le rubriquage des informations contenues sur le site.